Notre week-end club avait lieu cette année à Beaune.

27 gogos s'étaient donnés RV en ce week-end de juin.

Petit bisou au passage à nos absents de dernière minute, Elisa, Valou et Marie-Carmen.

Le RV avait été donné à 7h15 à DIEULOUARD pour les gogos partant le samedi matin pour un point de raliement pour tous à SAVIGNY LES BEAUNE à 10h.

Comme convenu, une fois sur place et après les embrassades habituelles, 2 groupes se sont constitués.

Le groupe 2, composé des marcheurs qualifiés, emmené par Jean-Michel comportait 16 personnes.

Le groupe 1, composé des randonneurs expérimentés, emmené par Didier comptait lui 11 personnes. Magalie assurant le rôle de serre-file dans ce groupe.

Le parcours total au nom évocateur de Chemin des Vignes faisait 12 km et 340 m de dénivelé. Mais nous nous étions tous donnés RV au bout de 8 km pour la pause repas. Les marcheurs qualifiés s'arrêtant à proximité du chateau pour une pause détente en attendant que le groupe 1 terminait le parcours.

Jean-Michel, Brigitte et Magalie ont opté pour la visite du chateau. Construit en 1340 pour le Duc Eudes, le château a été démantelé en 1478 suite à l’envahissement de la Bourgogne par Louis XI dans sa lutte avec Marie de Bourgogne. Restauré et agrémenté au début du XVIIe siècle par la famille Bouhier, le château devient en 1689 propriété de la famille de Migieu, puis par alliance, celle du Général Comte de La Loyère et à ses héritiers, jusqu’à son rachat en 1972 par un viticulteur exploitant d’un domaine de la Côte de Beaune.

Ce château renferme  des trésors pour tous les passionnés d’avions mais aussi de voitures de course et de motos.

Nos 10 randonneurs restants du groupe 1 ont eu vite fait de rejoindre l'entrée du terrain de camping où se trouvaient nos voitures. Les chauffeurs sont partis récupérer les chauffeurs du groupe 2, juste le temps de se prendre une belle saucée! On ne voyait plus rien à 10 mètres, tellement la pluie tombait fort.

Nous avons donc revu notre programme et sommes allés récupérer, plus tôt que prévu, nos chambres à Beaune en attendant que la pluie se calme.

A 17h, la pluie était passée et nous avons pu aller faire les visites : moutarderie pour certains, hospices de Beaune pour d'autres et petit tour de train touristique pour les derniers.

19h30, nous avions RV au restau de l'hôtel pour l'apéritif. Tout le monde a apprécié le repas qui nous avait été concocté.

Dimanche matin, c'est le tour de la vallée du Rhoin qui nous attendait (10 km, 375 m de dénivelé). Nous étions tous au petit dej pour 8h. Le soleil était revenu ! :-) 9h15, nous quittions l'hôtel direction BOUILLAND.

Les 2 groupes se sont reconstitués à l'identique et nous avons pu profiter de cet agréable circuit offrant de superbes panoramas et permettant de plonger dans le passé avec le grand châtelet préhistorique de Bouilland et de l'abbaye médiévale de Ste Marguerite.

L'Abbaye Ste Marguerite : fondée au début du XIIème siècle par les chanoines de Saint Antoine (les Antonins). Les Sires de Vergy furent les premiers bienfaiteurs du monastère affilié à l’Abbaye de Cluny. L’Église fut construite dans le style de Notre dame de Beaune entre 1120 et 1140. De cet édifice primitif, il ne reste que les murs de la nef avec quelques pilastres à cannelures et un chapiteau. Le reste de l’Église est gothique. La tour carrée servant de colombier date du XVème siècle avec au-dessus de l’entrée, les armoiries de l’Abbé Jacques de la Boulière. Le logis de l’Abbé qui semble être du XVIIème siècle vient d’être reconstruit. (Source : office du tourisme de Beaune)

Le groupe 1 avait prévu de faire la pause repas en haut du plateau pour profiter du Grand Chatelet de Bouilland et du point de vue vers l'extrémité de l'éperon. Le groupe 2 se divisa lui en deux sous-groupes, un souhaitant manger en bas à Bouilland et l'autre partant également à l'assaut de la montée pour profiter de la vue.

Après la pause casse-croute, les randonneurs expérimentés ont poursuivi leur chemin tandis que les marcheurs qualifiés se sont tous retrouvés à Bouilland en attendant le retour des chauffeurs. Les randonneurs du groupe 1 ont eu vite fait de parcourir les 2,5 km restants. Arrivés sur le parking de l'abbaye, les chauffeurs partirent récupérer leurs homologues du groupe 2 au lavoir de Bouilland.

Une belle journée qui s'est terminée par un petit verre en terrasse avant de reprendre la route.

DSCN5153

P1020346P1020355