En ce 9 et 10 juin 2018, 23 gogos avaient répondu présents pour notre week-end club au pays des 3 Frontières.

Sur le départ : Alain, Françoise, Martine, Roland, Hervé, Laurence, Christine, Isabelle, Magalie, Valère, Jacqueline, Brigitte, Jean-Michel, Marie-Carmen, Elisa, Claudine, Nunzia, Fred, Didier, Patricia 1, Aurélie, Ingrid et Mélanie.

Le point de RV matinal était fixé à 8h30 au départ de DIEULOUARD ou à 9h30 à SIERCK LES BAINS avant de rejoindre MONTENACH.

A Sierck, Magalie fut déposée, ne pouvant malheureusement, toujours pas marcher. Elle fit la distribution d'une petite barre de céréales à chacun des gogos pour leur donner des forces. Toute l'équipe repartit en direction de Montenanch, point de départ de la randonnée. Une belle randonnée de 13 km avec 257 m de dénivelé. Le temps était lourd, tous ont souffert de la chaleur mais sont bien arrivés à Sierck pour la pause repas avec la présidente. Après une heure de break (et oui, c'est fête !), les gogos ont repris leur chemin pour les 5 kilmoètres restants. Marie-Carmen, Martine et Françoise restèrent avec Magalie pour visiter Sierck et aller boire un petit Perrier-rondelle bien raffraichissant.

A 15h45, nous étions tous (ou presque) au Domaine du Stromberg qui abrite également la distillerie Leisen pour une petite dégustation des vins de Moselle et d'une liqueur ou eau de vie produite sur place. Sarah Leisen nous expliqua les caractéristiques de la Moselle d'un point de vue viticole et également la fabrication des eaux de vie de Lorraine. Nous avons été très bien reçus et avons appris de nombreuses choses. Nous sommes repartis les bras chargés de boissons locales et de quelques douceurs pour certains (excellents financiers à la mirabelle entre autre).

A 17h45, nous étions à l'hôtel comme convenu. Nous étions attendu à l'hôtel de Lorraine à Koenigsmacker et avons également été très bien reçus. Le repas fut excellent et le personnel aux petits soins. En effet, après une bonne douche salvatrice, nous nous étions retrouvés pour le repas, y compris notre Nunzia qui travaille le samedi (au menu du soir : quiche lorraine, Rosbeef, haricots verts, pommes duchesse et une bonne omelettre norvégienne en dessert ! miam miam).

Quand nous sommes arrivés à l'hôtel, le tonnerre grondait et l'orage n'a pas tardé à arriver. Nous sommes juste passés entre les gouttes. La pluie tomba toute la soirée, mais pas grave, nous étions au sec. Aurélie put suivre, un peu tardivement, le match avec les inconditionnels amateurs de foot, en partie sur le téléphone de Valère et en partie sur sa télé après intervention de Mac Giver pour réparer le démodulateur qui ne fonctionnait pas. LOL.

Dimanche matin, c'était grasse mat puisque nous étions attendus à 9h seulement pour le petit déjeuner. Certains en ont donc profité pour aller faire un petit tour au vide grenier qui se tenait aux pieds de notre hôtel.

9h45,départ pour Magalie, Brigitte, Isabelle, Marie-Carmen, Martine et Françoise qui étaient déposés par nos 2 chauffeurs, Valère et Jean-Michel à Schengen.

10h : départ pour le reste de l'équipe qui se rendait à Sierck.

Promenade découverte de Schengen pour les unes et début de randonnée en direction du Stromberg pour les autres. 7 km à parcourir avant de rejoindre les 6 gogos qui attendaient à Schengen. Ce fut alors de grandes discussions pour trouver comment fonctionnaient les bâtons high-tech de Laurence mais aucun de nos Mc Giver de l'équipe trouva la solution. Ce fut, en tout cas, une bonne partie de rigolade avant que Laurence se résigne à ranger les bâtons dans son sac. (Je tiens quand même à signaler qu'à son retour, Julien trouva la solution en moins de 5 mn) LOL.

En haut du Stromberg, les 17 gogos ont pu admirer la vue qui s'offrait à eux. Pendant ce temps, les 6 gogos à Schengen, découvraient ce village viticole situé au tripoint du Luxembourg, de l'Allemagne et de la France, au bord de la Moselle. C'est dans cette petite ville que se noua une étape importante de l'histoire de l'Europe. A bord du navire Princesse Marie-Astrid fut signé le 14 juin 1985 l'accord de Schengen entre les représentants du Luxembourg, de la Belgique, des Pays-Bas, de la France et de l'Allemagne. Cette étape importante de l'intégration européènne permit la libre circulation des personnes entre les pays signataires. Schengen est donc synonyme d'une Europe sans frontières au sein de laquelle les citoyens peuvent voyager sans formalités doouanières d'un pays à l'autre. Actuellement l'espace Schengen est composé de 26 pays européens dont 22 sont des états membres de l'UE. L'Irlande, le Royaume-Uni, la Croatie, la Roumanie et la Bulgarie sont des états membres de l'UE mais ne font pas partie de l'espace Schengen. Quant à l'Islande, la Norvège, la Suisse et le Liechtenstein, ce sont des états non-membres de l'UE mais faisant partie de l'espace Schengen.

A 12h45, les 2 groupes se retrouvaient pour manger au pied de la Moselle, dans un espace aménagé grand luxe, bancs et espace à l'ombre. Les discussions allaient bon train. Chacun raconta sa petite histoire du parcours. Claudine nous fit bien rire.

13h40, tous les gogos repartaient sur les chemins pour effectuer les 4 km qui menaient à Sierck (sauf l'éclopée de service). ;-)

15h30, nous étions au RV au Château des Ducs de Lorraine pour la visite commentée avec notre guide, une dame charmante prénommée Jeanne. 5 d'entres nous ont repris la route avant la visite ayant encore quelques préparatifs à effectuer avant la reprise du boulot le lendemain.

Le temps devenait de nouveau incertain, nous croisions les doigts pour encore une fois passer entre les gouttes et ce fut le cas. OUF !!!

De forme grossièrement ovoïde, le château occupe un site défensif sur un promontoir rocheux de grès rouge à la confluence de la vallée de la Moselle et de la petite vallée de Montenach.

D'une altitude moyenne de 195 m au niveau de la terrasse sommitale, il est entouré de trois collines, le Stromberg au nord (314 m), l'Altenberg au sud-ouest (337 m) et le Kirschberg à l'est (371 m).

La date a laquelle ce château fut édifié n'est pas connue. La tradition veut qu'il ait été construit sur les restes d'un castel gallo-romain mais rien aujourd'hui ne permet de confirmer ou d'infirmer cette hypothèse. La seule certitude est que ce château existait déjà  au XIe siècle, comme le montre un acte du Duc de Lorraine Gérard d'Alsace (1048-1070) fait au château de Sierck et daté de 1067, ainsi que des pièces de monnaies frappées à Sierck sous le règne de ce même duc.

Toutes les informations sur le château : https://www.chateau-sierck.com/le-ch%C3%A2teau.html

17h30, nous repartions de Sierck, non sans nous être fait un petit bisou pour nous dire au revoir. Encore un week-end bien vite passé, en compagnie de la famille gogo.

Merci les gogos pour votre participation et votre bonne humeur habituelle, je vous dis à très bientôt pour de nouvelles aventures !!! ☺♥♥♥

20180610_113524