C'est une belle randonnée que nous avaient concocté Michel et Nathalie hier à AINGERAY. Grand Merci à eux.

Sur le départ 32 gogos dont nos 2 derniers arrivés Anne-Marie et Laurent à qui nous souhaitons la bienvenue. ☺

Au côté de notre chef de file du jour (Michel) se trouvaient Nathalie, Isa 1, Magalie, Denis, Simone, Betty, Dominique, Gizou, Guy, Bernadette, Christine, Laurence, Hervé, Martine, Roland, Didier, Patricia 1, Jacqueline, Colette, Claudine, Alain, Françoise, Catherine, Jean-Michel 2, Patricia 2, Gilles, Aurélie, Christian, Jeanne, Anne-Marie et Laurent.

Nous sommes partis en ce dimanche 15 octobre par un beau soleil, de la commune d’Aingeray et après embrassades matinales, en direction de Liverdun pour une randonnée de 17 km avec un arrêt prévu à 11 km, pour les personnes ne souhaitant pas effectuer tout le parcours.

Nous sommes passés derrière le golf de Nancy-Aingeray en limite de forêt communale de Sexey-les-Bois et avons pu admirer les superbes paysages automnaux avec leurs couleurs magnifiques. Notre chemin nous mena au château de la Flie avant de pique-niquer sur les bords de la Moselle.

Le château de la Flie peut accueillir les visiteurs au coeur d'un cadre verdoyant et calme car des chambres d’hôte y sont proposées.

IL ETAIT UNE FOIS LE CHATEAU DE LA FLIE...

L'histoire commence en 1830, avec l'idée portée par Alexis Husson, banquier à Toul et propriétaire du terrain, de contacter la commune pour récupérer une des sources de la Flie. Son objectif est clair : construire une habitation en lieu et place. Sept ans plus tard, les travaux commencent. Même si la source ne lui appartient pas, il s'installe dans sa nouvelle demeure.

En 1890, Nicolas Noël rachète la propriété et s'installe sur la commune en qualité de chef d'industrie.

L'usine des Pompes Noël deviendra Pont-à-Mousson SA.

UNE DEMEURE DE CHARME : Situé au bord de la Moselle, il est possible de séjourner au château de la Flie le temps d'un week-end. http://www.laflie.fr/a-propos

Après la pause pique-nique et dégustation des chocolats au piment d’Espelette rapportés de la Côte Basque, nous reprenions notre parcours sur le GR5F. Arrivés au Saut du Cerf, les gogos souhaitant s'arrêter à 11 km nous quittaient. A ce qu’il parait une dégustation de gâteau aux pommes était prévu en attendant notre retour ! LOL.

C’est à 22 gogos que nous poursuivions notre parcours avant de rejoindre la piste cyclable qui nous ramena à Aingeray. Sur place, une surprise : Du bon cidre frais et du gâteau nous attendaient !

Une bien belle journée avec un magnifique soleil. Merci encore Nath et Michel, tout était au top.

A bientôt pour de nouvelles aventures…

P1090257P1090323

P1090281P1090339